à propos

Technique des 3 compas
Atelier de sculpture de David Léger

Je suis sculpteur.

Guidé par mon père, à l’âge de 16 ans, je découvre chez les Compagnons du tour de France le métier de tailleur de pierre.

Très tôt je parcours les chantiers de conservation et de restauration consacrés aux monuments historiques. Durant 11 années je me perfectionne dans le domaine de la pierre, à l’école St Lambert à Paris pour obtenir mon C.A.P. et mon B.P.M.H., puis aussi à Felletin dans la Creuse pour mon BAC. Professionnel Art de la Pierre. Je suis intervenu sur les chantiers de restauration à Paris sur Notre Dame et sur le Pont Neuf, à Amiens sur sa cathédrale, à Abbeville sur sa basilique, à Caen pour le cloître de l’Abbaye aux Hommes, à Tours pour la cathédrale St Gatien et à Montbrison dans diverses églises locales.

Une fois mes missions accomplies, je me retrouvais prêt à affronter la vie active  mais je sentais en moi un manque artistique de mon travail. Je trouvais que la restauration des monuments historiques dans le domaine de la taille de pierre ne me donnait pas assez de satisfaction sur ce coté artistique du métier.

Une longue période de recherche m’a servi pour me décider finalement à me rendre à la Mecque des sculpteurs de marbre, « Carrara ». Là, je découvre le marbre extrait des montagnes voisines mais aussi les ateliers, les sculpteurs travaillant des pièces uniques en marbre de tous styles.

J’apprends à étudier, à travailler le marbre statuaire, à communier avec cette matière et parfais ma technique aux cotés de nombreux maîtres, entre-autres le professeur de sculpture Fabrizio Lorenzani, Andrea Barsi maître fondeur, M. Toufik maître staffeur. Je poursuis finalement mes études à l’Académie des Beaux Arts de Carrara dont j’obtiens le diplôme.

Le retour en France se détermine avec des nouvelles idées et une nouvelle direction professionnelle pour créer mon entreprise sur Toulouse pour la restauration et la conservation du patrimoine dans le domaine de la sculpture et continuer ma recherche artistiques.


Démarche artistique

Gargouille en pierre de Jaumont
Première sculpture à 17 ans

 

 

D’après Anaxagore, l’Homme pense parce qu’il a une main.

 

 

« Je n’avais pas encore conscience que c’est par les mains que passent les sensations et donc une meilleure compréhension du monde ; quand à 16 ans on m’a donné un marteau et un ciseau pour aller casser du caillou.

 

 

 

 

Quand je sculpte je me sens vivant au-delà des mots et des silences. Au figuratif je préfère l’abstrait qui suscite en moi des émotions si intenses qu’à chaque création c’est une partie de mon intimité qui s’arrache. Soudainement tout me parait limpide, évidement logique presque facile comme si chaque pièce dérobée à mon intimité s’organisait en un tangram pour donner sens à ma créativité.

 

 

J’aime le marbre, j’aime le travailler. Il diffuse en moi une énergie sereine, m’encourageant à me dépasser, m’incitant à me renouveler tout en m’obligeant à rester humble. Quoique robuste, il surprend par la délicatesse de son veinage, l’élégance de son polissage mais aussi par la richesse de ses couleurs réinventant à l’infini les jeux d’ombre et de lumière.

 

Dans mes sculptures je recherche la vitalité dans le mouvement, la fluidité des formes, souvent rondes et sensuelles ainsi que la douceur des lignes. J’aimerais qu’elles éveillent et intriguent celui qui regarde avec le cœur, tout en gardant une part de mystère. Pourtant elles continuent à me surprendre, il y a tant de mon âme en elles que j’apprends sur moi : mon enracinement vital dans cette nature organique ainsi que mon besoin d’ancrage dans le temps, dans mon histoire.

 

Il n'y a pas pire que l'artiste lui-même pour parler des influences, j'ai puisé dans les rencontres et les cultures et ont formé un substrat fertile. On m'a dit que  je fais de l’art abstrait et de l’art moderne, que j'ai pioche dans l’art Povera et le Land’art, pour ma part je laisse mon oeil se balader et réimprime à ma façon ce que je vois et ce que je ressens.

 

Dans ma création je tâche de mettre en valeur le processus, le geste, la main de l’artiste, et je m'écarte de toute réalisation robotisée, sorte de mouvement-photocopieuse-conceptuel. J’aime mon métier parce qu’il me donne satisfaction aux réalisations que je fais par mes propres mains et que cela donne un sens à ma vie et une force de conviction pour transmettre mon savoir-faire au plus jeunes.

 

 

 

Texte : Isabelle Diacre

 

 


Technique des trois compas.
Atelier de sculpture de David Léger

 

Diplôme des Beaux Arts :


Spécialisation dans le domaine de la sculpture artistique à            l´Accadémia di Belle Arti di Carrara (2000-2005).

 

Diploma della Maturita Professionale :


Apprentissage de la sculpture avec d´une part les techniques de mise au point et d´autre part celle des trois compas à l´Instituto Profesionale di Stato per l’Industriae l’Artigianato del Marmo “PIETRO TACCA” à Carrara (2000-2004).

 

Diplômes en Taille de Pierre :


BPMH (Brevet Professionnel des Monuments Historiques) au Lycée Technique du Bâtiment St Lambert à Paris (1996-1998).

 

Baccalauréat Professionnel Arts de la Pierre au Lycée des Métiers du Bâtiment à l´ENMB à Felletin (1994-1996).

 

CAP (Certificat d´Aptitude Professionnel) au Lycée Technique du Bâtiment St Lambert à Paris (1991-1994).



expositions

                       

-Galerie d'art "Soleil de m'inuit" à Morges Suisse exposition permanente

 

2017 -Exposition Festival de la sculpture            à Montauban

       -Exposition à Sorèze

2016-Exposition "Essarts" de Bram

 

2016-Exposition personnel à la médiathèque Mémo et l'Hotel de ville dans le cadre de l'année italienne à Montauban "Italia, ti amo" du 5 au 30/09

 

2015-Festival de la sculpture à Montauban et à Caunes-Minervois

 

2014-Exposition personnel Maison des Vins à Fronton. Fronton (31)

 

2013-Exposition pour la Syrie Villeneuve Lez Avignon (30)

 

2013-Exposition personnel Cloître de l'Abbaye Caunes-Minervois (11)

 

2012-Société des Artistes Méridionaux Toulouse (31)

 

2011-2ème Biennale d'art contemporain Montauban (82)

 

2011-Exposition Prestige"Bourdelle en son Pays" Montauban (82)

 

2010-Galerie d'art le "CDA" Toulouse (31)

 

2010-Sentier Sculpturel  de Mayronnes (11)

 

2009-Biennale di arte Contemporanea di Firenze Italie

 

2009-Biennale Interrégionale de Sculpture Montauban (82)

 

2009-Exposition Sculpture Monumentale Pont Aven (29)

 

2009-Fundacion de las Artes Espagne

 

2009-Galerie "CDA" Toulouse (31)

 

2009-Arteria, à Monzon en Aragon Espagne

 

2008-Expo Galerie d'Arts du Collège Jean Jaures Castres (81)

 

2008-ContempOrens expo evenement St Orens (31)

 

2008-Galerie “La Mosaïque” St Jean (31)

 

2008-5e Festival du Feu, www.artichaud.org Colleville (76)

 

2008-France Terre d'Asile “Etre Libre” Chatillon (92)

 

2008-Galerie d'Art “La Mosaïque” St-Jean  (31)

 

2008-Espace Bourdelle “Au centre des rêves” Montauban (82)

 

2008-Invité d'Honneur à l'exposition d'art  Graulhet (81) 2008

 

2008-Galerie “Le Cercle des Arts” Toulouse (31)

 

2007-35ème Salon d'automne Colomiers (31)

 

2007-La Garonne expose Toulouse (31)

 

2007-Festival de la sculpture Saint Béat

rencontre, débats, symposium.

2017-Symposium de sculpture de Guarda au Portugal

 

2016-Rencontre avec David Léger sculpteur et Gérard Noël photographe, ancien grand reporter au Figaro Magazine le 24/09/2016 à 16 h à la Mémo, médiathèque de Montauban

2015-Symposium de sculpture sur pierre à Besse en Auvergne

2009-Symposium National de Sculpture sur pierre à Morges  Suisse

2008-Symposium National de Sculpture sur pierre Bourg en Bresse (01)

2003-Symposium National de sculpture sur pierre de Menet



Escalier en colimaçon de la cathédrale Saint-Gatien de Tours.
Dessin technique traditionnel sur table à tracé.

 

Travaux de Restauration sur des Monuments Historiques

 

-Cathédral d´Orléans, Hôtel Toutin, avec l`entreprise Restauration Patrimoine LAGARDE :

Travaux en tant qu´appareilleur, chef d´équipe, tailleur de pierre-sculpteur.

Utilisation du logiciel COBALTE (octobre 2006 – février 2007).

 

-L'Hôtel des Chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem de la rue de la Dalbade à Toulouse, avec l´entreprise DAGAN      (décembre 2004-mars 2005)

 

-Cathédrale Saint Gatien de Tours et son cloître avec l´entreprise JAULARD         (avril 1998- septembre 1998).

 

-Cathédrale de Sées, et cloître de « l´Abbaye aux Hommes » (Caen) à Gibberville, avec l´entreprise LEFEVRE (novembre 1998- avril 1998).

 

-Cathédrale d´Amiens et Basilique d´Abbeville, avec l´entreprise CHARPANTIER (septembre 1997-janvier 1997).

 

-Basilique de « Saint Denis » à Paris et Cathédrale « Notre Dame » de Paris, avec l´entreprise QUELIN (étés 1993, 1994 et 1995).

 

-Pont Neuf de Paris, avec l´entreprise QUELIN                                  (étés 1993, 1994 et 1995).

 

Autres travaux de restauration :


-Restauration de cheminées anciennes en marbre à Versailles, avec l´entreprise POUILLON (juin-septembre 2000-2004).

Autres travaux :


-Réalisation de nombreuses épures : cheminées, escaliers, cloître à Gibberville, avec l´entreprise LEFEVRE (novembre 1998-avril 1998).

 

-Réalisation d´épures et de nombreux travaux pour les églises de Montbrison, avec l'entreprise COMTE (avril 1997-juillet 1997)