Histoire d'un nu

Voici un projet réalisé avec un client me demandant de réaliser le corps de sa femme pour ses 30 ans. Evidemment ça doit rester une surprise donc tout sera mis en oeuvre afin de garder le suspense jusqu'au bout.

Le projet se concrétise par plusieurs croquis afin de choisir la meilleur posture vis a vis du client.

 

Après une longue négociation du prix et de la matière à utiliser sur l'oeuvre le client décidera de le faire en plâtre faute de budget.

La sculpture aurait pu être en bronze ou un marbre  mais faute de ne pas être à une époque propice à la sculpture, je dois me contenter d'un plâtre. Pour l'instant, en attendant peut être un age d'or pour cela, je suis heureux de le réaliser et de perpétuer ce métier qui m'est chair.


La position reste toujours à être définie mais grâce à une séance de photos, nous avons pu nous orienter sur une position assise.


Une armature en fer a été réalisée à l’intérieur du buste afin de pouvoir supporter le poids de la terre.

Pour éviter que la terre sèche trop rapidement, il est conseillé de l'humidifier souvent et de la couvrir avec des linges humides couverts de plastiques.

Le corps entier est réalisé sur photo avec quelques poses du modèle survenu au cours de l'évolution de la sculpture.


Dernière pose avant le jugement final.

La pose du modèle est très importante afin d'effectuer les détails mais surtout pour connaître l'âme de cette personne, ces sentiments, sont état d'esprit, des expressions qui font toute la différence dans une représentation d'une personne.

Une petite touche personnel.


A présent, nous attaquons le processus du moulage à creux perdu.

  • Sur les photos si-dessous, vous pouvez apercevoir l’installation des lamelles de zinc qui permettront de séparer les parties du moule.
  • La première couche d'approche de plâtre est assez liquide et coloré afin de pouvoir épouser tous les détails de la sculpture et d'avoir un repère lors de l'ouverture du moule.
  • Deuxième couche de plâtre afin d'englober la totalité de la sculpture et les lamelles sans les recouvrir pour pouvoir ouvrir le moule. Une armature est mise en place dans le moule pour éviter qu'il se fragilise.
  • Ouverture du moule.
  • Retirer la terre et nettoyer le moule
  • Passer du savon de Marseille sur le moule et préparer les armature en inox de la sculpture.
  • Préparer le plâtre de Paris pour mouler la sculpture.
  • Mouler et fermer les pièces avec du fil de fer pour éviter la dilatation du plâtre.
  • Ouvrir le moule.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    NAULLET Rémy (dimanche, 29 mai 2016 17:04)

    Travail remarquable et quel talent !

    Tu as travaillé dur pour en arriver là , on sent la passion et l'amour du métier et des humains.

    J'ai été très heureux de te rencontrer dimanche à Grisolles.