Histoires de sculptures


Pied douche et vase Médicis époque Louis XVI en marbre de Carrare.


0 commentaires

Histoire de la sculpture de Sainte Germaine de Brax

Armature
Sainte Germaine de Pibrac

 

Voici le commencement de cette sculpture en terre avec son armature. C'est un procédé qui me permet de réaliser par la suite un moulage qui m'aidera à prendre des mesures sur lui et de les reporter sur le bloc de pierre.  Je parlerais un peu plus bas de cette technique très courante de reproduction à la mise aux points.

 

Vous pouvez constater que l'armature ressemble à un squelette et il est très important de ne pas le négliger. Ce squelette est 70 % de la sculpture déjà réalisée. Il est composé de petits croisillons qui permettent de soutenir le poids de la terre, sans cela tout tomberait au sol.

 

Armature
Sainte Germaine de Pibrac

 

 

 

 

 

 

Petit détail des croisillons en bois soutenus par des fils de fer fixés sur l'armature en acier.

Restauration en terre
Sainte Germaine de Pibrac

 

 

 

 

L'heure est venu de faire intervenir une modèle pour travailler le figuratif correctement.

La terre est mise en place afin de gagner du temps.

Travailler seul dans un atelier en réalisant ce genre de sculpture n'est pas une  mince affaire, la meilleur manière de réaliser un corps parfait c'est d'avoir la modèle quasiment tout le temps à porté de main et quelques praticiens qui vous aident, mais les temps on changé...

La terre doit constamment être humidifiée et recouverte d'un film plastique pour éviter qu'elle sèche.

Sur cette photo, vous pouvez constater ce qui restait de la sculpture en pierre derrière elle.

Contorsionniste
Modèle figurative
Contorsionniste
Modèle figurative

Cette modèle est arrivée un jour chez moi sans même l'avoir sollicitée pendant que je réalisais Sainte Germaine, une coïncidence très surprenante ! Un miracle ?

Dieu sait que j'en avais besoin...

C'est une contorsionniste, avis aux amateurs !

argile
Sainte Germaine de Pibrac en terre
argile
Sainte Germaine de Pibrac en terre

Le plus dur est fait, place au moulage en plâtre !

Alors, quoi dire...

C'est un métier mouleur-staffeur !

Posez moi des questions si vous êtes perdus.

Sculpture de David Léger réalisée en 2017
Sainte Germaine de Pibrac sur l'église de Brax

2 commentaires

Histoire d'un symposium de sculpture

Me voici invité à Besse Super-Besse en Auvergne pour réaliser une sculpture monumentale en pierre de lave.

Un symposium de sculpture permet à des artistes de se rencontrer pour pouvoir échanger des idées, se donner des informations, partager de bons moments entre sculpteurs et montrer notre travail au grand public.

Le premier jour nous visitons la carrière de pierre de lave de Besse qui a la particularité d’être rose et plus tendre que celle de Volvic.

Pour ma part, je choisi un des plus gros blocs de la carrière afin de me mettre à l'honneur... (4 mètres et 4 tonnes)

Symposium de sculpture de Besse
Le sculpteur David Léger et son bloc de pierre volcanique

Nous installons le bloc en bas du village afin de dégrossir la sculpture.

Je vais pouvoir commencer à faire la base de la sculpture pour la dresser sur pied une fois dégrossie.

Vous pouvez constater sur les dernières photos ci-dessus que j'utilise une hache en guise de coin afin d'éclater la roche pour pouvoir réaliser de grosses chutes et gagner du temps.

Après 3 à 4 jours de dégrossissage sur le bloc, la ville de Besse nous place sur le chemin de ronde afin que les visiteurs puissent admirer l'évolution de notre travail.

Je vous présente le travail de Uli Schwander d’Allemagne participant lui aussi au symposium de sculpture de Besse. 

Je vous présente le travail de Peter d’Angleterre et les fameux rituel du thé.

Voici le travail d' Usgur de Turquie.

Le travail continue et de bon matin, il est bon de se ressourcer, de rectifier les erreurs de la veille et reprendre en main cette oeuvre avant le flux des touristes.

Quelques touristes...

Quelques photos avant la mise en place de la sculpture sur son socle.

Et voila.

Sculpture de David Léger
David Léger sculpteur au symposium de sculpture de Besse

L'oeuvre est dédié à la maison de retraite qui est juste derrière la sculpture.

Nous l'avons nommé "Famille".

Je remercie encore la Mairie de Besse pour cette agréable aventure, les habitants, les vacanciers, les enfants, les restaurateurs, les saisonniers et le soleil qui nous a pas quitté durant tout ce symposium.

Une pensé particulière à Marion de l'office du tourisme et à Sylvie adjointe au maire.

Merci à vous.

Histoire d'un nu

Voici un projet réalisé avec un client me demandant de réaliser le corps de sa femme pour ses 30 ans. Evidemment ça doit rester une surprise donc tout sera mis en oeuvre afin de garder le suspense jusqu'au bout.

Le projet se concrétise par plusieurs croquis afin de choisir la meilleur posture vis a vis du client.

 

Dessin préparatif de David Léger
Dessin préparatif de David Léger

Après une longue négociation du prix et de la matière à utiliser sur l'oeuvre le client décidera de le faire en plâtre faute de budget.

La sculpture aurait pu être en bronze ou un marbre  mais faute de ne pas être à une époque propice à la sculpture, je dois me contenter d'un plâtre. Pour l'instant, en attendant peut être un age d'or pour cela, je suis heureux de le réaliser et de perpétuer ce métier qui m'est chair.


La position reste toujours à être définie mais grâce à une séance de photos, nous avons pu nous orienter sur une position assise.


Une armature en fer a été réalisée à l’intérieur du buste afin de pouvoir supporter le poids de la terre.

Pour éviter que la terre sèche trop rapidement, il est conseillé de l'humidifier souvent et de la couvrir avec des linges humides couverts de plastiques.

Le corps entier est réalisé sur photo avec quelques poses du modèle survenu au cours de l'évolution de la sculpture.


Dernière pose avant le jugement final.

La pose du modèle est très importante afin d'effectuer les détails mais surtout pour connaître l'âme de cette personne, ces sentiments, sont état d'esprit, des expressions qui font toute la différence dans une représentation d'une personne.

Une petite touche personnel.


A présent, nous attaquons le processus du moulage à creux perdu.

  • Sur les photos si-dessous, vous pouvez apercevoir l’installation des lamelles de zinc qui permettront de séparer les parties du moule.
  • La première couche d'approche de plâtre est assez liquide et coloré afin de pouvoir épouser tous les détails de la sculpture et d'avoir un repère lors de l'ouverture du moule.
  • Deuxième couche de plâtre afin d'englober la totalité de la sculpture et les lamelles sans les recouvrir pour pouvoir ouvrir le moule. Une armature est mise en place dans le moule pour éviter qu'il se fragilise.
  • Ouverture du moule.
  • Retirer la terre et nettoyer le moule
  • Passer du savon de Marseille sur le moule et préparer les armature en inox de la sculpture.
  • Préparer le plâtre de Paris pour mouler la sculpture.
  • Mouler et fermer les pièces avec du fil de fer pour éviter la dilatation du plâtre.
  • Ouvrir le moule.
Travaux livré
Sculpture figurative de David Léger
1 commentaires

Histoire de Fatima

Tout commence par le premier coup de fil de Françoise me demandant de réaliser la vierge de Fatima pour une amie à elle qui se trouve en Guyane. Je me souviens encore de ce premier contact qui pour moi a été le fil conducteur de toute cette aventure.

C'est une personne que je n'ai jamais vu d’où je connais seulement son prénom et son diminutif Framboise à qui je voudrais encore remercier infiniment.

Je lui envoie un premier croquis pour savoir dans quelle direction je dois aller pour réaliser ce projet. Mains écartés ou en prière, droite ou en mouvement, jeune ou plus âgé, drapé lourd ou plus léger

Fatima
Dessin préparatif de David Léger

Une fois le tour d'horizon fait sur divers chefs-œuvres déjà réalisés, je me suis permis de m'inspirer et de copier plus ou moins ce qui existait déjà avec l’accord de Françoise et de son amie. Me voilà parti pour la réalisation en terre de Fatima.

Pour gagner du temps, les détails ne sont pas nécessaires sur la sculpture, une simple compréhension du rond de bosse suffit pour comprendre le mouvement et de l'aborder directement sur le marbre.

Je donne plus d'information sur le moulage sur une autre commande déjà réalisée.

Un fois que la cliente accepte l'ensemble de l'oeuvre, je valide par un certificat le bon pour accord de la réalisation de l'oeuvre.

Le plus dur à réaliser dans cette sculpture, c'est le drapé qui nécessite beaucoup plus de patience pour réaliser les plies et les finitions.

Fatima
Fatima en marbre blanc statuaire de Carrare de David Léger

Finitions aux rifloirs, pierres abrasives et papiers de verre.

Fatima
Fatima en marbre blanc statuaire de Carrare de David Léger
4 commentaires